Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link and will create a new password via email.

What is the capital of Tunisia?

Please type your username.

Please type your E-Mail.

Please choose the appropriate section so the question can be searched easily.

Please choose suitable Keywords Ex: question, poll.

Type the description thoroughly and in details.

What is the capital of Tunisia?

Spécificités de l’utilisation de « on »

  1. Au meilleur de ma connaissance, utiliser on pour nous dans un texte formel serait considéré comme un faux pas assez sérieux.

  2. Je ne crois pas que ce genre d’usage ait court, en tout cas certainement pas au Canada. Si on veut différencier un nous exclusif d’un nous inclusif, on le dit explicitement (toi et moi vs. lui et moi, quoique nous-autres puisse parfois donner l’impression d’être exclusif…). Affirmer le contraire tient carrément, en ce qui me concerne, de l’affabulation et d’un fantasme de logique. Comme si on avait besoin de CRÉER de nouvelles distinctions du genre cuissot/cuisseau…

  3. En tant que Québécois, je peux t’affirmer qu’on est parfaitement capable d’utiliser on à tours de bras dans le langage familier de ce côté de l’Atlantique. Ironiquement, on a tendance à penser ici que c’est exactement l’inverse qui se produit…

On a gagné, on a gagné ..
Ils ont perdu.

Les mêmes supporters, la même équipe aux résultats opposés.
Si je dis on en parlant de nous, c’est que je m’inclus dans le groupe, il y a un effet de meute ou de rassemblement.

Un chef des ventes dira au bureau, “on a remporté (ou gagné) le marché”, mais écrira “Nous avons obtenu de nouvelles ressources” : langue familière, contre langue (ou plutôt plume) de bois vis à vis des banquiers,
. . . mais le chef de marketing remplira l’espace publicitaire de on, pour faire croire qu’il est à coté de sa cible.

Le on parlerait donc plutôt de subjectivité, d’agglomération de sujets autour d’actions ou de faits communs, le nous renverrait à la pure objectivité, où même le sujet se perçois comme objet d’un ensemble plus ou moins cohérent.

 

Leave a comment

What is the capital of Tunisia?